[Prouver deux fois plus]

DECOUVREZ LE TOUT NOUVEAU TEASER DE [PROUVER DEUX FOIS PLUS]

Présentation :

« 
Prouver deux fois plus, [P2X+] est notre création 2022 ! Nous en avions initié la création en 2019 dans le cadre du festival la Fête du Cirque à Saint-Romain-de-Colbosc (76).

A travers le prisme du foot et du féminisme, ce spectacle traite du sexisme dans le sport et plus généralement des discriminations dans ce milieu.

Il met en regard la parole de sporti(f)ves à propos du sexisme, de l’homophobie ou des discriminations de genres avec l’évolution chorégraphique d’une danseuse aérienne. Il interroge le public et le saisit sur les avancées, comme sur le chemin restant à parcourir, pour que le sport devienne un terrain d’égalité sur lequel on ne jugera plus à l’aune du genre de celle ou de celui qui y évolue.

Idéalement proposé dans un espace arboré (parc, sous-bois, etc.), ce spectacle, comme tous ceux de la compagnie, reste adaptable à de nombreux types de lieux.

Musicalement, il est construit à partir de samples d’archives de reportages journalistiques qui abordent le sujet (match de football féminin, commentaires sportifs des Jeux olympiques, interviews de sportifs homosexuels, etc.) et de témoignages collectés et enregistrés par Sylvain Dubos. D’autre part, certaines des rythmiques de la partition ont été créées à partir des « sons de l’effort physique » et captées au cours des répétitions auprès des danseuses et danseurs participant à la création de ce spectacle.
[P2X+] met en scène une comédienne qui est le portrait de sportives qui ont fait évoluer la place de la femme dans cet univers, notamment Alice Milliat ou plus récemment Béatrice Barbusse.

Etape de travail dans le cadre de Curieux Printemps à Rouen / Etape de travail dans le cadre du Printemps de Cany à Cany-Barville


Chorégraphiquement, la partie « danse aérienne » s’appuie sur la notion d’ascension et du chemin parfois chaotique qui peut tout de même finir par aboutir à une reconnaissance sans condescendance. La partie aérienne est plutôt destinée à être proposée en milieu arboré mais une adaptation sera possible à des contextes plus urbains.
Enfin la danse au sol est une interprétation chorégraphique du mouvement sportif, en lien constant avec les évolutions aériennes et le travail musical notamment lié aux sons de l’effort.

Lors de la résidence d’action culturelle et de création au collège Louis Bouilhet de Cany-Barville (76), nous avons proposé aux élèves du collège de réfléchir à cette même thématique et de créer leur propre spectacle sur ce sujet.

Deux restitutions du spectacle créé par les élèves ont eu lieu le 22 mai 2021 au collège.

Nous avons joué pour notre part la première du spectacle [Prouver deux fois plus] à l’occasion du festival Le Printemps de Cany le 21 mai 2022, suite à l’annulation de l’édition 2021.

Notre première officielle a eu lieu au Festival Viva Cité à Sotteville-lès-Rouen les 24 et 25 juin 2022.

Nous avons ensuite présenté [Prouver deux fois plus] au off du festival Sorties de Bain à Granville les 8 et 9 juillet. (Plus d’informations sur nos dates de représentation à la page Agenda.)

REPORTAGE :

Reportage sur la résdidence de création de [Prouver deux fois plus] à l’Atelier 231 – Sotteville-lès-Rouen :

Partenaires :

Aides à la création :

  • Région Normandie
  • Département de Seine-Maritime
  • DRAC Normandie

Pré-achats / Coproduction :

  • Ville de Cany-Barville
  • Ville de Rouen
  • Le Havre Seine Métropole 
  • L’INSA de Rouen

Accueil en résidence :

  • Ville de Rouen : Résidence-mission de 3 ans
  • Collège Louis Bouilhet : Jumelage DRAC : 2 semaines en mai 2021 et 1 semaine en mai 2022
  • Atelier 231 – CNAR : résidence de création : 10 jours en novembre 2021
  • INSA : 3 jours en novembre 2021
  • Fours de Regnéville-sur-Mer – département de la Manche : 2 semaines en février 2022
  • Ville de Grand-Quevilly : 2 semaines du 30 mai au 10 juin 2022