MARION SOYER

Marion Soyer est une artiste pluridisciplinaire. Après des études de danse et de musique, elle rencontre le cirque et les pratiques aériennes dès ses premières expériences professionnelles. Elle a ainsi travaillé pour les compagnies de danse contemporaine Pas Ta Trace (Gisèle Gréau), Beau Geste (Dominique Boivin, Christine Erbé), avec L’Éolienne (Florence Caillon), compagnie de cirque chorégraphié, avec Retouramont (Fabrice Guillot), compagnie de danse verticale, et au sein de la compagnie Rhizome (Chloé Moglia).

Depuis lors, elle intervient régulièrement en milieu scolaire et associatif, pour des actions culturelles auprès d’enfants, d’adolescents, et d’adultes amateurs ou enseignants. Sa présence, depuis 2013, au sein de La Croisée des Chemins (Delphine Sénard) lui permet d’ancrer ses connaissances dans le domaine de la Petite Enfance, et d’approfondir la question du Très Jeune Public.
Posant le terme de ‘’spectacles à réactions libres’’ sur leurs créations, Delphine et Marion publient d’ailleurs un livre sur ce sujet en 2020 :  »Laissez-les danser ! »

Depuis 2015, elle fait partie de la Compagnie In Fine (Sylvain Dubos et Guillaume Varin) où convergent musique live, danse et acrobaties aériennes. Elle travaille également avec les compagnies théâtrales Théâtre Mains d’Oeuvres (Jean-Yves Lazennec), et Commune Idée (Hélène Cabot) autour de créations conjuguant jeu d’acteur et pratiques circassiennes. Ainsi, Marion mène aujourd’hui un travail d’interprète, danse au sol et sur plusieurs agrès aériens et circassiens ; un travail de pédagogue du mouvement, pour des publics variés, et notamment à La Batoude – Pôle des Arts du cirque et de la rue de Beauvais (60) ; un travail de chorégraphe du mouvement, au sol et en suspension ; ainsi qu’une recherche autour du mouvement-soin, intervenant auprès de publics porteurs de handicaps, forte de la formation qu’elle suit depuis 2018 auprès de Dominique Hautreux, fondatrice de l’Ecole en Expression Sensitive.